Make your mark in New York and you are a made man.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 James D. Ward

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James D. Ward
Membre

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: James D. Ward   Mar 23 Sep - 17:29

James Daniel Ward

«Je ne pense jamais au futur. Il vient bien assez tôt.»

Surnom : Wardy ♦ Age : 25 ans ♦ Métier : Graphiste indépendant ♦ Statut social : Célibataire ♦ Date et lieu de naissance : 14 février 1989 à New-York ♦ Orientation sexuelle : Hétéro ♦ Signe Particulier : Un tatouage représentant un cerf en origami sur le torse ♦ Groupe : Dreamer ♦ Avatar : Gaspard Ulliel ♦ Scénario ou inventé ? Inventé ♦ Double-compte ? Nope


Voilà le plus grand rêveur de tout New-York. Le garçon est et restera un utopiste. Cependant il a conscience que son idéal n'est qu'illusion, il ne se fait pas d'idée là dessus, mais le fait d'y croire un peu lui permet de garder son éternel sourire. Oui, le brun sourit en toutes circonstances. Si on voulait le décrire un peu plus en détail, on pourrait dire que James est une caricature de hipster. Sans vraiment vouloir se rattacher à cette "tendance", le jeune homme en respecte presque tous les codes. Il cultive lui même, dans son vaste loft de Williamsburg, au nord de Brooklyn, la plupart des fruits et légumes qu'il consomme. Pas la peine de tout décrire, on peut résumer tout ça: James est un anti-conformiste, un brin conformiste au final, qui ne veut pas se plier aux normes du système. Une sorte de hippie des temps modernes. Le mieux dans tout ça, c'est que son discours écolo-bobo trouve souvent une oreille attentive. Souvent une oreille féminine d'ailleurs. Il faut dire qu'il n'a pas à se cacher. Un mètre quatre-vingt, les cheveux bruns et les yeux d'un bleu très clair. Tant d'attributs qui, associés à son sourire Colgate, ne laisse pas indifférent la gente féminine. N'allez cependant pas croire que le new-yorkais est un bourreau des coeurs casé. Non, le jeune homme est célibataire. Le reproche qui lui est régulièrement fait: sa gentillesse. Ah! La fameuse excuse de la gentillesse. Il ne préfère pas compter le nombre de fois où on lui a dit "Je t'aime bien, mais tu es trop gentil." Trop bon, trop con. A vrai dire James n'est pas pour autant trop attentionné, il est plutôt distant même, mais toujours très agréable. Peu être un manque de personnalité. Bref, un mec dans sa bulle. Chaleureux mais solitaire.


► Pseudo/Prénom : Y.
► Age : 24 ans
► Niveau RP : 7/10
► Comment avez-vous découvert le forum ? Via les admins
► Un petit mot pour la route ? Bouillabaisse

Code By AFTERGLOW

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James D. Ward
Membre

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: James D. Ward   Mar 23 Sep - 17:32


This is my story

«Je ne pense jamais au futur. Il vient bien assez tôt.»


James est un pur produit de la grande pomme. Il est né dans cette ville et ne l'a jamais quittée pour une autre raison que le tourisme. Né à Manhattan d'une mère designer et d'un père commentateur sportif à la télé, le jeune James n'a jamais eu de raison de se plaindre. Aimé, choyé et enfant unique, le brun fut un enfant très attendu par ses parents. D'après leurs dires, cela faisait environ une dizaine d'années qu'ils essayaient d'avoir un enfant. James tenait donc du miracle. Mais bon, la vérité est un peu moins belle. Son père biologique n'est pas celui que lui considère comme son père, mais un donneur de sperme. Ca, ses parents avaient oublié de le préciser. Il l'a appris un soir où, censé dormir, il a entendu une conversation entre ses parents alors qu'il voulait aller aux toilettes. Le lendemain matin, le new-yorkais n'a pas cherché à jouer de faux jeu. Il a clairement dit qu'il était au courant et que cela ne le dérangeait pas du tout et qu'il ne chercherait pas son père biologique. Depuis ce jour là, les relations entre James et ses parents furent plus sincères. Pas de secret à priori, pas de faux semblants. A nouveau un cadre idyllique dans leur grand appartement d'une grande tour comme New-York sait en construire.

Concernant la vie scolaire, James a encore pu compter sur ses parents. Ils lui avaient versés une importante somme qui était réservée aux études. A lui de le gérer. L'argent, une des "leçons de la vie" comme disaient les Ward. Ces même Ward qui n'ont pas pu voir le succès de leur fils dans ses études, à cause d'un accident de voiture alors qu'ils venaient chercher James à la fac pour aller au restaurant le soir afin de célébrer la vingtième bougie du jeune homme. Tout un monde qui s'est écroulé sous les pieds de James et à nouveau une importante somme sur son compte en guise d'héritage. Les vautours de son cercle proche n'avaient à l'époque pas tardé à se montrer. C'est face à cette pression que le jeune brun a vite investit dans un appartement et de quoi l'équiper. Son compte en banque a alors dégonflé et les vautours se sont éloignés. Une bonne chose. L'appartement, tout de brique rouge, est devenu la bulle protectrice de James et il en a fait son lieu de travail en ne travaillant pour personne d'autre que lui en tant que graphiste. D'une surface de près de 200 mètres carré il a également installé un système d'agriculture hors sol. L'aquaponie, sa seconde passion après le vélo. Le fixie plus précisément qu'il fait pour le loisir mais aussi pour quelques courses à l'occasion.

James est un pur new-yorkais, noyé dans la foule de cette ville qui ne dort jamais.


Code By AFTERGLOW

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander of Addington
Fondateur

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 23/08/2014

MessageSujet: Re: James D. Ward   Mar 23 Sep - 18:30

Tout est en règle, c'est validé gros Wink
N'oublie pas d'aller te recenser, et bienvenue ici.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newyork.forumactif.fr
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: James D. Ward   

Revenir en haut Aller en bas
 

James D. Ward

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» All i wanted was you [PV James Stanford]
» Présentation de James-Potter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The City That Never Sleeps :: Everything has a beginning :: Présentations :: Présentations validées-