Make your mark in New York and you are a made man.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Charlotte A. Bussby - It's gotta be love I said it [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charlotte A. Bussby
Administrateur

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Charlotte A. Bussby - It's gotta be love I said it [Terminée]   Mer 17 Sep - 21:16

Charlotte Ana Bussby

« Sometimes I feel like I wanna leave this place for good »

Surnom : Bébé ♦ Age : 19 ans ♦ Métier : Étudiante/Serveuse ♦ Statut social : Célibataire ♦ Date et lieu de naissance : 23 février 1995 à Edinburgh ♦ Orientation sexuelle : Hétéro ♦ Signe Particulier : Tâche de naissance au bas du dos et un talent inné pour le dessin ♦ Groupe : Dreamer ♦ Avatar : Dakota Fanning ♦ Scénario ou inventé ? Inventé ♦ Double-compte ? Bientôt  


Charlotte, une petite jeune femme d'un mètre soixante-trois. La peau pâle, des cheveux blonds, des yeux bleus, des fossettes aux joues quand elle sourit, il ne lui manquerait plus qu'une auréole au-dessus de la tête et voilà un ange. C'est une âme pure. Vraiment pure. Beaucoup trop pure. Dans son corps, pas une seule trace d'alcool, ni de drogue, ni d'encre. Les seuls corps étrangers au sien sont ses boucles d'oreilles, et tous ses bracelets, et les quelques colliers qu'elle porte tous les jours. Dans sa tête, si autour d'une table se trouvait tous ses traits de caractère, on trouverait celle avec le siège le plus important : l'innocence, et sans oublier son assistante, la naïveté. Charlotte est une personne tellement crédule que n'importe qui, pourrait lui faire croire n'importe quoi. Donnez lui un verre de jus d'orange comme un verre de vodka pure, elle prendra. Donnez lui une cigarette au chocolat ou une dose d'héroïne, elle prendra aussi, ne s'inquiétant aucunement des effets secondaires. Ensuite, il y aurait les émotions "standards" celles que n'importe qui a plus ou moins en lui, c'est-à-dire la joie, la tristesse, la peur, la jalousie, l'égoïsme, l'excitation, etc. Ces sentiments qui se développent plus ou moins suivant le temps, et surtout les évènements en somme. Chacun a son petit talent dans la vie. Le sien, c'est l'art. Elle dessine divinement bien, et jamais elle ne sort sans son carnet. De plus, son innocence et son émerveillement de chaque instant font qu'elle dessine à peu près tout ce qu'elle voit. Tout et tout le monde. Combien de fois a t-elle arrêté des gens dans la rue pour la simple raison de vouloir faire un portrait d'eux, sans rien leur demander, juste un peu de temps et de patience. Au fond, Charlotte a toujours son âme d'enfant qui ose tout, sans se préoccuper de la réaction des gens, sans gêne. Son âme d'enfant lui donne aussi un côté capricieux, obstiné et insistant.


► Pseudo/Prénom : Chloé/Bébou  Rolling Eyes
► Age : Je le dirais pas.  Rolling Eyes
► Niveau RP : Peut-être bon, peut-être pas.
► Comment avez-vous découvert le forum ? Je jonglais dans la rue, et on m'a dit de venir.
► Un petit mot pour la route ? Welcome to me  

Code By AFTERGLOW



Dernière édition par Charlotte A. Bussby le Sam 20 Sep - 14:44, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte A. Bussby
Administrateur

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Charlotte A. Bussby - It's gotta be love I said it [Terminée]   Mer 17 Sep - 21:16


This is my story

« Stay high. »


Ses parents, originaires d'Écosse, se sont rencontrés sur les bancs de la fac. Comme dans toute belle histoire d'amour. Et puis, au fil du temps, l'idée d'avoir un enfant germa dans leur esprit commun, qu'il partageait comme leur compte en banque. Seulement, les choses ne s'annonçaient pas aussi simples. Après des centaines de visites chez le médecin, de tests en tout genre, de tentative de fécondation par d'autres moyens, rien. Il se passait rien. Pas d'enfant. Et pourtant, aucune des deux personnes en demande de cris et de pleurs d'un bébé, n'étaient diagnostiquées stériles. Au bout de deux ans, ils perdirent espoir. Jusqu'au jour, où comme une rose, Mrs Bussby se rendit compte que ô miracle, elle n'avait plus ses règles. Ni une ni deux, elle acheta un test de grossesse qui se révéla positif. Tous les espoirs qu'ils avaient abandonnés revinrent plus vite que le naturel au galop. Le suivi durant la grossesse fut rigoureux, il ne fallait surtout rien rater, le bébé devait grandir dans les meilleures conditions possibles. Et ils gardèrent cette devise durant neuf mois, et encore bien longtemps après. À la naissance, ils se promirent de la protéger des dangers de la vie. Et c'est ce qu'ils firent, beaucoup trop. Dès la primaire, elle était un petit peu à part des autres, ayant toujours été habituée à vivre seule, avec pour seule compagnie ses parents et ses peluches. Déjà, à cet âge là, tout le monde savait parfaitement qu'elle avait un don pour le dessin. Quand les autres en était au stade du soleil et des maisons, elle dessinait déjà des fleurs, des animaux avec assez de précision. Au collège, ce sont les livres qui ont rejoins le cercle de ses amis. Et quelques camarades de classe aussi, qui l'avaient pris sous leur aile.

Un des rares jours où elle prit conscience de ce que c'était la « vie réelle », c'est l'année de ses 13 ans. Quand elle sentit une sensation bizarre et inconfortable dans son pantalon, ou plus exactement dans ses sous-vêtements. Un tour aux toilettes lui permit de hurler « Mamaaaaaaaaaaaan ! » qui accourut aussitôt. « C'est quoi ça ? Je vais mourir ou quoi ? » Évidemment, personne n'avait pensé à lui parler de la puberté, des règles, ce genre de choses. Ce que fit sa maternelle, seulement dans les grandes lignes, pour éviter une fois de plus que sa fille chérie ne tombe dans les sales pattes du dévergondage.

Aujourd'hui, Charlotte a 19 ans, et à vrai dire elle ne connaît rien à la vie. Toutes les personnes de son âge ont fait des bêtises enfants, ont fumé une cigarette, touché à la drogue et à l'alcool, ont eu une relation amoureuse et sexuelle (deux choses complètement différentes pour certains). Bref, ils ont gouté aux plaisirs de la vie. Pas Charlotte. C'est à peine si elle sait ce qu'est un joint. Alors forcément, elle est venue à New-York dans le but de découvrir la vie. Et c'est ici qu'elle commence !


Code By AFTERGLOW



Dernière édition par Charlotte A. Bussby le Sam 20 Sep - 14:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander of Addington
Fondateur

avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 23/08/2014

MessageSujet: Re: Charlotte A. Bussby - It's gotta be love I said it [Terminée]   Ven 19 Sep - 20:45

Tout me semble en règle, validée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://newyork.forumactif.fr
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Charlotte A. Bussby - It's gotta be love I said it [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Charlotte A. Bussby - It's gotta be love I said it [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Seul sur la plage,pas vraiment{Délire Charlotte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The City That Never Sleeps :: Everything has a beginning :: Présentations :: Présentations validées-